EDF
Mise à jour de l’analyse de matérialité

Dans un contexte de profonde transformation du secteur de l’énergie et de transition écologique, EDF a entrepris de mettre à jour la liste de ses enjeux prioritaires en matière de développement durable. Identifiés en 2014 lors d’une première analyse de matérialité, l’entreprise a depuis intégré une nouvelle gouvernance, sa stratégie a été redéfinie, et les politiques de RSE traduites dans les 6 Objectifs de Responsabilité d’Entreprise. L’enjeu pour EDF est de réintégrer les signaux faibles, tendances structurantes du secteur et questions incontournables à sa stratégie.

MISSION

Utopies a accompagné EDF dans la mise à jour de ses enjeux prioritaires, une mission menée en trois grandes étapes :

  • Enrichir la liste d’enjeux existante pour y intégrer les signaux faibles et affiner le périmètre de chaque enjeu grâce à un benchmark sectoriel à l’international et d’une analyse bibliographique pointue et la mobilisation de 5 personnalités qualifiées expertes pour renforcer l’exercice de prospective.
  • Organiser des ateliers avec le Comité Exécutif du groupe EDF, les organisations syndicales représentatives et 12 directions représentant tous les métiers du Groupe ainsi que des directions internationales pour prioriser les enjeux identifiés et évaluer leur impact financier, les risques et opportunités, ainsi que l’importance stratégique et la maturité des processus mis en œuvre
  • Mobiliser des parties prenantes représentatives de la cartographie du groupe EDF qui se sont positionnées sur la priorité des enjeux pour le groupe.

 

À l’issue des échanges, l’exercice de matérialité a fait émerger des évolutions significatives du contexte de l’entreprise et des attentes sociétales entre 2014 et 2017, avec de nouveaux enjeux, des enjeux dépriorisés ainsi des thématiques récurrentes et centrales pour l’entreprise.

RÉSULTATS

L’analyse de matérialité a été validée par le Comité Développement Durable et présentée au Comité exécutif Groupe. Elle a fait l’objet d’une publication dans le Document de Référence du groupe 2017. Au-delà d’une matrice de priorisation, l’exercice a permis d’affiner des enjeux forts pour l’entreprise, comme le nucléaire ou la digitalisation, pour percevoir les attentes et défis multiples que recouvrait chacun de ces sujets. Les enseignements des différentes personnalités mobilisées sur le projet ont permis au Groupe d’éclairer ses nouvelles priorités stratégiques avec des réflexions et propositions d’experts et organisations diverses.

Suivez toutes nos actualités
dans notre newsletter