CÔTE D’IVOIRE (BeDevelopment x PNUD x MINEDD)
Les conditions de l’ACC du secteur privé ivoirien

ACC : Adaptation aux Changements Climatiques

En Côte d’Ivoire, les changements climatiques ont des effets néfastes sur la plupart des secteurs de l’économie, en particulier dans les cinq (5) secteurs prioritaires d’adaptation : l’agriculture, les ressources en eaux, l’utilisation des terres, les ressources côtières, la forêt et la santé. Ayant ratifié en 2016 l’Accord mondial sur le climat de Paris (2015) et dans le contexte de mise en œuvre de ses Contributions Déterminées au niveau National (CDN), le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD) de la Côte d’Ivoire, à travers le Programme National Changements Climatiques (PNCC), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) bénéfice d’un financement du Fonds Vert pour le Climat (GCF), pour la mise en œuvre du projet de « Renforcement de l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d’Ivoire » (NAP-GCF). Une des composantes de ce projet est entièrement dédiée au secteur privé dont le potentiel à s’engager dans l’adaptation aux changements climatiques est inconnu.

Il existe un gap important d’implication et d’engagement du secteur, de deux (2) barrières principales :

  • L’absence de stratégie de mobilisation financière du secteur privé, spécifique à l’ACC,
  • La sous-évaluation de la rentabilité des investissements en ACC par le secteur privé.

MISSION

UTOPIES, en collaboration avec son partenaire en Côte d’ivoire « BeDevelopment » * – a ainsi accompagné en 2020 le PNUD et le MINEDD dans l’évaluation de l’engagement actuel et potentiel du secteur privé ivoirien dans l’adaptation aux changements climatiques.

L’enquête réalisée auprès d’une quarantaine d’entreprises ivoiriennes privées et publiques ainsi qu’auprès d’une vingtaine d’agences de développement et investisseurs a permis d’adresser les 3 grands objectifs de l’étude :

  • Etudier le potentiel des différents instruments et options financiers de l’Adaptation aux Changements Climatiques (ACC) du secteur privé ivoirien ;
  • Evaluer l’engagement actuel et potentiel du secteur privé ivoirien dans les cinq (05) secteurs prioritaires d’adaptation ;
  • Renforcer les capacités des parties prenantes du secteur privé ivoirien sur l’adaptation au changement climatique et sur les instruments de financement climatique.

A la suite de ce rapport d’étude publié ci-contre, un atelier de validation et de renforcement des capacités a été mené en Côte d’Ivoire auprès des parties prenantes impliquées. Des notes de plaidoyer synthétiques ont également été réalisées ci-dessous.

RÉSULTATS

Le travail réalisé auprès des différentes parties prenantes privées et financières a permis d’avoir une analyse poussée des enjeux liés à l’adaptation aux changements climatiques auxquels les cinq secteurs prioritaires font face en Côte d’Ivoire.

Ainsi, ont pu être évalués :

  • Le degré de maturité du secteur privé ivoirien face aux enjeux climatiques avec une analyse poussée : de la prise en compte de ces enjeux dans leurs activités, la perception des risques et des impacts sur leurs activités, l’existence et la mise en œuvre de stratégies d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques et l’engagement actuel et potentiel de chaque secteur prioritaire.
  • L’état de la finance climatique en Côte d’Ivoire : le contexte, la disponibilité des financements et principaux instruments proposés par le secteur financier, les principaux instruments et options financiers de l’ACC dans les secteurs prioritaires, l’accès au financement, les impacts des politiques publiques mises en place et les principaux profils risques/investissements dans les secteurs prioritaires.

La réalisation d’un benchmark de bonnes pratiques du secteur privé international dans le financement aux changements climatiques a permis de montrer les innovations financières pertinentes, et de formuler des recommandations aux entreprises ivoiriennes, aux bailleurs de fonds publics et aux investisseurs privés ivoiriens ainsi qu’à l’Etat de la Côte d’Ivoire.

*http://bedevelopment.net/

le premier cabinet conseil ivoirien dédié au développement durable

 

Suivez toutes nos actualités
dans notre newsletter