RECORD
Analyse comparative des outils de mesure d’empreinte biodiversité

INTRODUCTION

Conscientes de leur rôle à jouer dans la lutte contre l’érosion de la biodiversité, nombre d’entreprises se questionnent sur la marche à suivre pour mesurer, suivre et limiter leurs impacts sur le vivant. Si les approches dédiées foisonnent (cadres de reporting et d’action stratégique – SBTN, TNFD, etc. -, outils de mesure des dépendances, des impacts, comptabilité écologique, etc.), les interrogations persistent : quel(s) outil(s) choisir dans un contexte réglementaire de plus en plus exigeant mais encore en cours de structuration ? L’association RECORD, catalyseur d’une coopération entre industriels, institutionnels et chercheurs autour des questions environnementales depuis 1989, a souhaité aider les entreprises à y voir plus clair dans ce paysage afin d’accélérer la conception de stratégies biodiversité à la hauteur de l’urgence.

MISSION 

UTOPIES a été missionné par RECORD en 2021 pour établir une cartographie des outils d’empreinte biodiversité. Concrètement, la mission avait pour but :

  D’apporter un éclairage sur les récentes évolutions réglementaires relatives à la mesure de l’impact biodiversité et au partage d’indicateurs associés par les entreprises.

  De faire état des différents outils de mesure d’empreinte biodiversité existants à destination des entreprises.

  De développer un module d’aide à la décision permettant aux entreprises d’identifier le, ou les outil(s) de mesure d’empreinte biodiversité le(s) plus pertinent(s) en fonction de leurs besoins.

La réalisation de la mission s’est faite en lien étroit avec un groupe de travail composé d’entreprises adhérentes de l’association RECORD et en lien avec plusieurs experts (DG Trésor, Ministère de la Transition Écologique, UN-WCMC, SBTN, OFB, The Biodiversity Consultancy, etc.) et développeurs d’outils de mesure d’impact biodiversité (CDC Biodiversité, I-Care & Consult, SCORE LCA, etc.).

RESULTATS

Cette mission a tout d’abord permis de faire état d’un large panel d’outils (plus d’une quarantaine considérés) dont la diversité reflète la multi dimensionnalité et la complexité des enjeux biodiversité. Le développement de ce paysage d’outil est à la fois favorisé par des cadres réglementaires de plus en plus exigeants sur le reporting biodiversité, à l’échelle française comme européenne (TNFD, Loi Climat et résilience, SNB) mais également par les négociations internationales de la COP15 pour la biodiversité ayant abouti à un cadre mondial pour la biodiversité pour 2030 et 2050.

Pour mieux naviguer parmi l’ensemble des outils entreprises & biodiversité, une typologie a été proposée dans le cadre de la mission :

  •   Les outils « capital naturel », permettant d’appréhender la relation qu’une entreprise entretient avec le vivant
  •   Les outils de mesure d’impact, faisant partie de la catégorie susmentionnée mais permettant spécifiquement la mesure des altérations de la biodiversité associées aux activités d’une entreprise grâce à un ou plusieurs indicateurs
  •   Les outils de mesure d’empreinte, outils de mesure d’impact ayant vocation à servir pour du reporting et/ou du pilotage stratégique et permettant la représentation de l’impact de plusieurs types de pressions au niveau d’un périmètre élargi (produit, chaine de valeur, portefeuille d’actions) et à travers une unité commune.

Un module d’aide à la décision à destination des entreprises membres de RECORD a été développé, se concentrant exclusivement sur les outils de mesure d’empreinte biodiversité (16 outils référencés) et permettant aux utilisateurs d’identifier les outils les plus adaptés à leur besoin après avoir renseigné un ensemble de critères (accessibilité financière et technique, périmètre de la chaine de valeur et pressions sur la biodiversité prises en compte, etc.). Pour chaque outil référencé, une fiche intégrant une courte description ainsi que les spécificités méthodologiques et précautions d’usage est mise à disposition de l’utilisateur.

Ce module peut être utilisé de plusieurs manières : identifier un ou plusieurs outils d’empreinte biodiversité adapté(s) aux besoins de son entreprise pour mesurer son empreinte biodiversité, comparer des outils internes au sein de l’entreprise avec ceux disponibles dans le module, acquérir une connaissance plus fine des outils utilisés par les acteurs financiers pour évaluer la performance biodiversité des entreprises, etc. 

Si le module permet donc aux entreprises de mieux connaître les différents outils de mesure d’empreinte à leur disposition, le projet a également permis de souligner que ces outils ne suffisent pas à la définition de stratégies et d’engagements biodiversité suivis dans le temps et à la hauteur des enjeux, dans la mesure où ils ne proposent pas de vision exhaustive des impacts d’une entreprise sur la biodiversité. A ce titre, leur utilisation doit impérativement s’inscrire dans des cadres plus englobants (notamment celui proposé par le SBTN), en complémentarité avec d’autres outils « capital naturel » (évaluation des dépendances, etc.) et en veille sur les évolutions réglementaires et méthodologiques à venir.

 

Suivez toutes nos actualités
dans notre newsletter